Skip to content
        

Rire, s’ouvrir et s’épanouir

Cultiver le rire au cœur de nos vies, est un remède pour le corps et pour l’esprit. Avant même d’apprendre à parler, le nouveau-né maîtrise parfaitement cet art essentiel à l’exploration de la vie. Le rire, comme la musique et la danse, est un langage universel qui unit les civilisations et les cultures. C’est un générateur de lien au sein de la communauté. Le rire rassemble les familles et les amis. Il rallie les collègues et permet de créer un esprit de fraternité. Il est une mélodie qui renforce les valeurs humaines dans toutes les institutions et tous les organismes. Le rire, telle une onde de bonheur, prend naissance à l’intérieur de soi et se propage en cultivant les vibrations de la joie.

Rire pour le bien-être du corps, du cœur et de l’esprit

D’un point de vue physiologique, le rire met en jeu de nombreux muscles et organes dans notre corps. Il sollicite le visage, le larynx, la cage thoracique, le cœur, les muscles abdominaux, les jambes et bien-sûr le cerveau. Il se propage de la tête au pied, telle une onde de bonheur en créant des mécanismes spécifiques et en sécrétant des molécules à l’origine de cet état de relâchement et de bien-être profond.
 
Le rire stimule l’hypothalamus, une glande qui pourrait être comparée à un centre de production de « emoji sourire ». Ces endorphines, réduisent les excès d’adrénaline et de cortisol, les hormones impliqués dans le mécanisme du stress. Nos « hormones du bonheur » créent un relâchement des tensions et apaisent le corps et l’esprit.
 
De plus le rire permet d’équilibrer les systèmes sympathiques et parasympathiques qui constituent le système nerveux autonome (ou végétatif), l’une des deux composantes du système nerveux périphérique (à l’extérieur du cerveau et de la moelle épinière). Ce système permet de réguler tous les processus corporels se produisant automatiquement, tels que la circulation sanguine, la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la respiration, la digestion, le maintien de la température et notre réaction au stress. Le système nerveux sympathique, associé à l’activité de la noradrénaline et l’adrénaline (des neurotransmetteurs) est responsable de la réponse dite « de combat ou de fuite » en présence d’un stress. A l’inverse le système parasympathique induit la sécrétion de l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui induit une réponse de « relaxation » et un ralentissement du rythme cardiaque et de la respiration.

Observer la toile de notre vie

Je vous propose de prendre un moment pour ralentir et pour observer la toile de votre vie.
– Le rire est-il présent dans votre quotidien ? Au sein de votre vie familiale ? Votre milieu de travail ? votre vie amoureuse ? Vos amitiés ? votre vie personnelle ?
– Quelles sont vos priorités ? Sont-elles alignées avec vos valeurs profondes?
– Quel temps accordez-vous à vos passions et vos talents?
– Lorsque les nuages assombrissent votre ciel, comment vous sentez-vous? Quel chemin choisissez-vous pour retrouver votre  soleil? 

Rire, s’ouvrir et s’épanouir

J’ai la profonde conviction que le rire et la joie prennent vie dans des moments simples de notre quotidien. Des moments où notre cœur, dégagé des artifices et du besoin de plaire et de séduire, retrouve sa véritable nature. Des instants où notre mental s’apaise et les peurs s’effacent pour laisser la place à la plus douce et la plus profonde des mélodies. La symphonie de la joie, le bonheur de vivre, d’aimer et de partager en toute simplicité …
 
Pensées ensoleillées
Imane

Pour plus d’inspiration, de connaissances et d’outils pour prendre soin de votre santé, découvrez mes livres

 

Laissez un commentaire





Scroll To Top