L’agenda de notre vie

Septembre annonce pour la plupart d’entre nous la fin des vacances estivales, la rentrée des classes et le retour au travail. Le temps, cette notion à la fois insaisissable et si précieuse, se dépose, se faufile et disparait à travers les pages de notre agenda. Le travail, la vie familiale, les leçons et les activités parascolaires des enfants, les rendez-vous avec le pédiatre ou le dentiste, les 5 à 7 furtifs avec les amis se côtoient dans un horaire surchargé laissant peu de place pour un « rendez-vous », une rencontre avec soi.
 
Notre agenda raconte une partie de notre histoire
 
Prenons le temps de survoler notre horaire. Les agendas électroniques nous permettent en une fraction de seconde de reconnaître la nature et les objectifs des activités ou des rencontres qui occupent les 8, 12 ou 16 heures de notre journée. Nous constatons rapidement que, pour la plupart des personnes, le segment consacré à la vie professionnelle est prédominant. Dans le cadre de notre travail, Il nous semble évident que réaliser des objectifs demande du temps et un espace de réflexion et de création. En suivant cette même logique, il est intéressant de se demander combien de temps choisissons-nous d’allouer à des moments pour prendre soin de soi et pour nourrir ce qui est primordial pour soi.
 
Notre horaire est-il cohérent avec nos objectifs ?
 
Comment pouvons-nous souhaiter si intensément le bonheur, la santé et la sérénité sans ralentir pour prendre le temps de nous connaître et d’explorer nos talents et aussi les peurs qui orientent positivement nos choix et nos priorités ? On croit souvent que l’harmonie va se déposer dans notre vie comme par magie, alors qu’elle demande une présence attentive à nos besoins physiques, aux sensations qui animent le corps, aux émotions qui habitent notre cœur et aux mille et une pensées qui fourmillent dans notre mental. Ce tourbillon de pensées qui souvent voile la vision et la direction que nous souhaitons donner à notre vie.
 
La rencontre avec soi
 
La rencontre avec soi est un choix conscient. C’est un apprentissage qui demande avant tout de ralentir, d’écouter et d’observer le mouvement de la vie. La vie qui nous habite et celle qui nous entoure. En étant de plus en plus présent et attentif, nous apprenons à porter un regard différent sur soi et sur les expériences qui composent notre quotidien. Nous ne cherchons plus les réponses à l’extérieur de soi. Nous ne comptons plus sur l’approbation des autres, la notoriété ou le succès pour ressentir une plénitude intérieure. Le travail devient un espace de notre jardin qui participe à embellir et à illuminer notre vie. Nous avons alors plus de clarté et de discernement. La performance, les déceptions et les frustrations laissent en douceur la place à la création, au plaisir, à l’écoute, au respect et au partage. Quel bonheur d’arriver le matin au travail avec de l’énergie, confiant et souriant pour participer à la réalisation d’un projet tout en étant conscient que nos actions contribueront au bien-être d’un individu, d’une communauté, d’une organisation ou d’une entreprise. Quelle joie également de ressentir que notre vie professionnelle est également une source de croissance et d’épanouissement personnelle.
 
La toile de notre vie
 
Nous ne sommes pas tous promus pour aller sur la lune, obtenir un prix Nobel ou être un athlète Olympique. Ce sont bien sûr de grandes réalisations. Il est cependant essentiel de prendre conscience que le plus précieux des accomplissements est de se permettre d’être en cohérence avec soi, de cultiver jour après jour le courage de vivre et de grandir dans l’authenticité, l’intégrité et la vérité.  C’est une œuvre qui n’est sûrement pas facile à créer. Elle est cependant à la portée de tous, dans la mesure où nous choisissions d’être présent et engagé pour mieux nous connaître. Mieux nous connaître pour apprendre à naviguer à travers les mille et une saisons, les soleils et les ouragans. Naviguer et explorer les sentiers du quotidien pour découvrir notre chemin. Un chemin où nous nous nous sentons de plus en libre, paisible et léger. Un chemin où nous laissons petit à petit aller les insécurités et la peur d’être jugé, abandonné ou rejeté. Un chemin ou nous choisissons de conjuguer au présent les verbes pardonner et aimer. Ce chemin nous amène assurément à dessiner la plus sublime des toiles … la toile de notre vie.
 
Pensées douces et bienveillantes
Imane

Pour plus d’inspiration, de connaissances et d’outils pour prendre soin de votre santé, découvrez mes livres

 

Laissez un commentaire